Message Angélique – Du 1er au 3 décembre 2017

Message Angélique – Du 1er au 3 décembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

« L’abondance est disponible à tout moment et en tous lieux, pour toutes les Âmes de la Source. Afin d’en bénéficier, il est important de prendre conscience des blocages qui gênent votre réception de l’Abondance.
 
Je suis l’Archange Jérémiel, et je vous aide aujourd’hui à retirer les limites de votre esprit. Chaque Âme de la Source peut bénéficier de cette Abondance, cette loi et énergie naturelle qui demeure à travers l’éternel.
 
Acceptez-vous de recevoir quotidiennement ? Dans votre vie ? Pourquoi éprouvez-vous des difficultés à recevoir ? Avez-vous été déçus par le passé ? Avez-vous peur d’être déçus ?
 
L’Amour se reçoit sans attente et sans contrôle. Acceptez, tout simplement, ce qui vient. Les petites choses comme les grands projets dont vous rêvez. Pour l’Abondance, cela n’a guère de différence. Le flot est naturel et inépuisable. L’Abondance peut tout donner.
 
Aujourd’hui, faites appel à votre Ange Gardien ainsi qu’à moi-même. Expliquez-nous votre situation, et vos difficultés à recevoir l’Abondance. Nous travaillerons avec vous afin de débloquer ce qui entrave cette belle énergie d’Amour ».
Elia.
Publicités
Message Angélique – Du 27 au 30 novembre 2017

Message Angélique – Du 27 au 30 novembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

« Je suis l’Archange Gabriel, et je vous transmets aujourd’hui la confirmation : vous êtes connectés aux Âmes des enfants. Votre lien et votre propre connexion à la Source font que les enfants se confient à vous plus aisément et viennent à vous pour se confier.
Cette ouverture est un cadeau que vous leur faites.
 
Aidez-les à maintenir cette innocence et cette connexion avec qui ils sont : des Âmes. Maintenez leur sensibilité et l’expression d’eux-mêmes en avant. Ils en ont besoin, plus que jamais.
 
C’est aussi le moment de prendre soin de votre enfant intérieur. Êtes-vous trop sévère avec vous-même ? Vous mettez-vous trop de contraintes et de barrières au quotidien ?
Relâchez les tensions. Vous êtes sur Terre pour profiter de la vie et des belles choses qui la demeurent.
Qu’est-ce qui vous ferait plaisir mais que votre conditionnement vous empêche de faire ? Faites-le si cela vous procure du bien-être et de la joie. C’est en vous voyant et ressentant dans la joie que d’autres Âmes verront la Lumière qui brille en vous ».
Elia.
Message Angélique – Du 24 au 26 novembre 2017

Message Angélique – Du 24 au 26 novembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

« Nous vous remercions d’avoir accepté d’intégrer l’Amour à votre vie. Chaque Âme qui se connecte à nouveau consciemment à la Source universelle augmente le taux vibratoire de cet Amour, et la Terre en bénéficie, tout comme de nombreux autres mondes.
 
Je m’appelle Maitreya, et je vous informe de la joie que nous avons à vous voir avancer, évoluer et faire grandir cet Amour si puissant.
Beaucoup d’entre vous n’ont pas encore conscience de l’importance de cette énergie mais vous le sentez au fond de vous, car vous y venez. Gardez à l’esprit et au cœur que l’Amour a créé le monde.
 
L’avenir est fait d’Amour, peu importe le chemin par lequel l’Humanité décide d’emprunter. L’Amour est la destination. Mieux vous saurez l’intégrer à votre vie, dans votre quotidien, et plus vite vous trouverez l’abondance dans ce que vous souhaitez vivre lors de cette incarnation terrestre.
 
Soyez libres de puiser dans l’Amour de votre Mère, la Source. Elle donne a ses enfants afin que ceux-ci s’accomplissent dans la forme et l’espace ».
 
Elia.
6eme mois de grossesse – l’Âme en incarnation

6eme mois de grossesse – l’Âme en incarnation

Article précédent –

« La présence se fait de plus en plus forte. Parfois elle vient, parfois elle est en sommeil, autour de moi. J’apprends alors que l’Âme ne s’incarne pas immédiatement. Elle va et vient, s’adapte à son corps physique de façon progressive, du 4e mois au 9e mois. Le dernier mois, l’Âme est à 98% tout le temps dans le corps physique, prêt à s’incarner pour de bon une fois sorti du ventre de la mère.

A l’approche du 6e mois, je ressens l’Âme de mon fils car oui, l’échographie du second trimestre a bien prouvé, sans surprise, que c’était un garçon. Son Âme entre puis ressort, connectée mais en phase d’apprentissage de sa future incarnation. Sa présence est toujours autour de moi, auprès de moi. Le dialogue ne peut se faire, car je ne peux savoir tout de son/ses anciennes vies pour le moment. Mais il me fait parvenir des sensations, parfois des images succincts. Et cela me suffit. Le lien se créé avec lui, et continuera ainsi jusqu’à sa naissance. »

gods-hands-holding-child4

Le 6eme mois fut particulièrement intéressant dans les échanges avec le bébé in utero. Ses coups de pieds sont devenus de plus en plus franc et face aux grands bruits autour de moi, il réagissait instantanément. L’interaction est devenue de plus en plus flagrante.

La nuit, je l’ai sentis commencer à s’agiter lorsque je me retournais dans mon lit ou me levais pour les 3 réveils pipi habituels. Est-il agacé de mes mouvements ou cherche t-il simplement une nouvelle position face à ce changement de gravité ?

Physiquement, le ventre a poussé d’un coup. L’étirement de cette peau ventrale me fascine. Le corps est tellement bien fait ! Comment ne pourrait-on pas mettre une intelligence derrière toute cette machinerie inconsciente pour nous ?!

J’ai eu quelques difficultés à dormir mais autrement, j’ai la pêche ! Un peu trop même, car mon chéri se fatigue de me voir tourner dans la maison et faire le ménage d’automne tous les jours. C’est plus fort que moi. J’ai cette envie irrépressible de tout nettoyer, que tout soit propre. Tout ce qui traîne ou n’est pas à sa place peut déclencher une crise de nerf… malgré les contractions qui vont bon-train.

Lors des vacances scolaires, la sage-femme m’a annoncée avoir un utérus contractile, ce qui signifie qu’il se contracte pour peu de chose. Quand je me lève d’une chaise, si je m’abaisse, si la vessie est pleine, si bébé bouge, si bébé donne des coups de pieds ou même sans raison apparente. Il s’agit des fausses contractions appelées Braxton-Hicks.

Un conseil pour les futures mamans : on respire tranquillement et profondément (l’utérus est un muscle qui a besoin d’oxygène pour se détendre) et on se repose quelques instants.

L’idée de me mettre en arrêt a été proposé. Etant en vacances, je n’en voyais pas l’utilité. J’ai alors promis de me reposer et de voir à la rentrée, comment ça se passerait.
Pour le moment, le col n’est pas modifié mais puisqu’il s’agit de mon premier, elle ne souhaite pas prendre de risque car cela déclencherait un accouchement précoce.

Depuis ce moment, la valise pour la maternité est déjà prête.

th


Que se passe t-il en ce 6e mois de grossesse avec bébé ?

L’Âme de bébé est encore plus présente. En pourcentage, je donnerai 70%, ce qui est énorme. Je le sens à la fois à l’intérieur de mon ventre, mais aussi tout autour de moi, tel un nuage de douceur qui m’enveloppe. C’est très léger, mais parfaitement perceptible.
Et lorsque je me rappelle que le prénom n’a pas encore été trouvé par mon mari et moi-même, je culpabilise légèrement.
Peut-il avoir une existence sans prénom ? Comment m’adresser à lui sans identité ?

Cette angoisse de la mère s’apaise quand les Anges me rappellent qu’une Âme n’a pas besoin d’identité pour exister. Elle existe. Point.

Je caresse de nombreuses fois mon ventre, surtout quand il bouge. Je tente de répondre à ses gestes et, bien qu’à travers tous les bruits corporels de la maman  (battements du cœur, bruits des intestins, mouvements des poumons, voix, etc) qui lui permettent de l’accompagner dans son évolution, il m’est important de communiquer différemment et lui montrer que je suis là, d’une autre façon. Parfois il répond à la caresse, parfois non.
Tout dépend de son degré de présence. Je ne force rien. Je me réjouis de ressentir ses mouvements bien distincts maintenant.

Côté rêve, je n’en ai plus concernant le bébé, ni de flashs non plus d’ailleurs. Peut-être m’intime t-on de profiter de l’incarnation physique avant de tout vouloir ressentir. Que ressentirai-je de toute façon ? Le plus important se trouve ici, dans la forme, dans son évolution. J’aurai largement le temps de découvrir ses vies antérieures et qui il est lors de l’accouchement et de ses années de vie terrestre.

Il n’est pas particulièrement utile de savoir qui était l’Âme qui s’incarne avant de nous rejoindre pour une nouvelle mission de vie. Le plus important est le moment présent, ne l’oublions pas. Mais pour comprendre certaines réactions inconscientes, cela peut-être bien utile, à l’avenir. Sans précipitations, acceptons ce qui est.

wpid-mother_earth___terra___gaia_by_anothersunrise-d6m3r963


Le début du 7eme mois…

Contractions, essoufflement permanent, digestion lente, remontées acides, insomnies, fatigue récurrente… Que des joies de grossesse, comme l’affirment tous les spécialistes !
On voit que beaucoup sont des hommes.

Non, les joies de la grossesse se résument à : la bonne nouvelle lors du test, la découverte du bébé aux 3 échographies, et la période du 4eme au 6eme mois – où le ventre et les symptômes nous laissent à peu près tranquilles.
Certes, ressentir la vie dans nos entrailles est magique. Mais parfois, les contre-parties sont bien plus pesantes et nous fléchissons.

L’Âme de mon enfant à naître est maintenant présente à 80%. Ce chiffre est si bien élevé que je distingue très peu de fois les absences de son Âme. Il s’entraîne. Il puise à la fois dans la Source, mais aussi avec l’aide de ses Anges, l’énergie nécessaire pour pouvoir débarquer sur Terre avec tout ce dont il a besoin. Un caractère commence déjà à se définir. Je le sens, sans pouvoir l’expliquer. Je ressens qui il est et sera.
Pour le moment, je ne doute pas de l’agilité de son corps. Il en prend bien possession ! Mon utérus et mes entrailles me le prouvent bien.

Son petit corps fait maintenant près d’1kg200. Autant dire qu’allongée, l’utérus remonte, comprime mon estomac et mes poumons, et écrase mes tripes, bien comme il faut.
Et dire qu’il lui reste moins de 3 mois de maturation du corps ! J’en ai le tournis !
Je suis impatiente et en même temps, je comprends ce processus important. Plus il restera au chaud et mieux ce sera.

Je continue de communiquer avec lui par les caresses mais aussi par la voix. Je lui parle, je décris parfois ce que je vis, ce qui nous entoure. Je le sens réagir à la musique de méditation que je lui fais écouter de temps en temps. Et mieux encore, au cinéma, je ressens lorsqu’il est réceptif ou non. Ce sont une intuition et une sensation qui vont au-delà du simple mouvement du bébé.
Je n’aime pas utiliser le mot « fusionner », car chaque Âme est unique. Mais nos énergies s’enchaînent, il s’imprègne et je ressens son Âme qui s’intéresse, curieuse de ce qui existe. De façon très naturelle, si naturelle que j’en prends conscience qu’après coup, il puise ce dont il a besoin, des éléments de sa future mission de vie.

MB_pregnancy-yoga-480x243

Cette semaine, je vais commencer la méditation avec bébé.
Je vous en ferai part au prochain article 😉

Elia.

Message Angélique – Du 20 au 23 novembre 2017

Message Angélique – Du 20 au 23 novembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

« Votre énergie s’inscrit dans l’énergie de l’Amour. Je suis l’Archange Michaël, et nous constatons chez un bon nombre d’entre vous un changement significatif. Si vous avez l’impression de stagner, sachez que la modification est subtile mais elle existe. Nous la percevons clairement.
 
Intégrer l’Amour dans votre quotidien est un apport majestueux qui commence à changer votre vie. Ce que vous souhaitiez voir changer se transforme à des niveaux plus subtils. Bientôt, vous constaterez les bienfaits nets et très clairs.
 
Restez confiants car vos efforts portent leurs fruits. Vous êtes en sécurité dans ce que vous entreprenez pour vous-même. N’oubliez pas de rester en accord avec qui vous êtes en tant qu’Âme et agissez dans l’Amour.
La Source donne en abondance lorsque chaque Âme accepte sa véritable nature et entre en harmonie avec celle-ci ».
 
Elia.
Le souvenir des vies antérieures

Le souvenir des vies antérieures

Le sujet des vies antérieures revient assez souvent dans le domaine spirituel et il amène à la curiosité, car l’esprit humain est attaché à sa provenance et sa survie : comprendre qui nous sommes, d’où nous venons et ce que nous avons à faire sur cette Terre ; ce sont des questions auxquelles nous cherchons tous des réponses.

10425866_10153214353388058_7410306233873848199_n

Comment pouvons-nous remonter à nos vies antérieures ?

Plusieurs techniques permettent d’y parvenir. Nommons simplement la méditation profonde et l’hypnose, avec un hypnothérapeute habitué de ce genre de retour en arrière.

Grâce à ces techniques, vous pourrez retrouver quelques bribes de vos vies passées, et retrouver un peu de votre chemin de vie.


IMG_4548
Photo souvenir de la visite d’un temple, Louxor (2010).

Mon expérience :

Il y a maintenant 6 ans, j’avais une forte attirance pour l’Egypte Antique. C’était devenue une passion à tel point que je collectionnais tous objets en rapport avec l’Egypte. Cette période révolue me hantait et j’avais le besoin irrépressible d’aller là-bas, sur place, pour comprendre, sans savoir pourquoi.
J’avais, un an auparavant, travaillé avec un médium dont le résultat m’avait menée vers des souvenirs de cette période antique. Des images, des sensations, des visages me sont revenus. Je savais au plus profond de moi, que j’avais vécu en Egypte Antique. J’en étais certaine et je ne savais l’expliquer.

Une année après, j’ai enfin pu réaliser ce rêve : visiter l’Egypte. Deux semaines sur un bateau, à longer le Nil et à découvrir les restes de cette période qui furent miennes.
Sur place, je ne me sentais pas à l’aise. Pourtant, j’avais tant voulu ce moment que je ne comprenais pas cette sensation. C’est en visitant les temples et les restes de cette période magnifique que cette sensation s’évanouit progressivement. J’ai eu de nombreuses sensations de déjà-vu (ou plutôt déjà vécu) et d’autres images me sont revenues en touchant les pierres des temples. J’avais vécu là-bas. J’ai vu la vie que j’avais menée, pas très heureuse, et plusieurs fins tragiques, et je comprenais alors certains mécanismes inconscients de mon être, pour sa propre survie.


meditationweb_a47f1f24-7c79-439b-8577-c2f6b1743ed81

Vos préférences très marquées peuvent tirer leur origine de vos vies antérieures.
Vous sentez vous attirés irrésistiblement par un pays ou par une langue, alors que ce pays ne vous ressemble pas et ne fonctionne pas de la même façon que vous ? Et pourtant, vous n’en comprenez pas l’attirance ?
Ce phénomène est ce que j’ai vécu et en cherchant pendant des années grâce à la méditation transcendantale, j’ai découvert mes vies antérieures, dans ce pays qui m’attirait tant mais avec lequel je ne partageais plus la même énergie, ni la même osmose.

cube_angelique_en_merkaba_metatron_sticker_rond-r643e8a1cec0c4061861b8055ff8466b3_v9waf_8byvr_324

Qu’est-ce qui influence la mémorisation des vies passées ?

L’Âme se souvient de tout ce que nous avons vécu car celle-ci est connectée en permanence à la Source et à l’Univers. En nous incarnant, une seconde donnée vient bousculer les projets de l’Âme : l’esprit, régit par l’Ego pour la survie.
En soi, l’Ego n’est pas mauvais, nous devons même vivre avec lui et équilibrer notre vie pour les situations plus compliquées. Mais pour ceux dont la conscience est voilée par l’Ego et le faux sentiment de survie (agressivité, jalousie, peurs, dépression, avidité, colère), l’Âme s’éclipse en arrière plan, quitte à être même oubliée et niée.

Nous ne sommes alors plus en accord avec notre chemin de vie, ni notre harmonie intérieure comme extérieure et nous oublions qui nous sommes réellement et d’où nous venons. Les mauvais choix, les mauvaises expériences et les mauvaises rencontres s’accumulent, et la vie peut vite devenir une charge, un supplice, un enfer…

Avec ce changement capital, même avec une légère inconscience, la connexion avec l’Âme et les souvenirs se mettent en veille. En cause ? L’éducation que nous donne nos parents, l’école, la société, et notre façon de vivre les expériences de la vie et d’y réagir.

awareness-text

Mais que pouvons-nous faire avec le souvenir de nos vies antérieures ?

Là est souvent le problème. Dans une société où la plupart des individus cherchent à se libérer des causes de leur souffrance, y compris de leurs propres responsabilités envers eux-mêmes et les autres, la recherche des vies antérieures est ressentie comme un échappatoire illusoire ou une bouée de sauvetage.

En pensant récupérer des bribes passées, les Âmes pensent acquérir par miracle quelque chose qu’ils avaient et qu’ils ont probablement perdu en route, au cours de la récente incarnation. Ce qui changerait, selon elles, considérablement leur vie actuelle.
Je vous informe tout de suite : il n’en est rien.

L’être humain est un mélange subtil entre la pureté d’une Âme et l’instinct de survie de la matière, créé par le cerveau, et qui se nomme l’Ego. Et ces deux phases, lorsqu’on en a connaissance, est bien difficile à équilibrer, alors imaginez lorsque l’être humain n’en a pas conscience !

Reconnaître ce qu’il s’est passé dans vos vies antérieures, savoir ce que vous avez fait, ce qu’il vous a été fait, et où vous avez vécu, vous indiqueront peut-être (et je dis bien peut-être) pourquoi vous êtes attirés par telle ou telle préférence (plats, pays, langues, habitudes, peurs, etc). Mais cela ne résoudra pas le problème, s’il y en a un.

Le danger de la recherche des vies antérieures de personnes n’ayant pas réalisé un travail en profondeur sur eux-même dans cette vie, est la fuite en arrière. La personne pensera que son passé est fautif de sa vie actuelle, qu’elle est victime d’une situation qui la dépasse. Dans vos vies antérieures, vous reverrez de bons moments mais aussi des mauvais, voir même des situations choquantes. Libérez-vous d’un fardeau supplémentaire si vous vous sentez déjà accablés par la culpabilité.

cropped-chakras

Nous sommes tous responsables, ici et maintenant, de la vie que nous avons, au présent. Vous êtes libres de changer votre vie, votre environnement, vos habitudes dès aujourd’hui. Vos choix vous ont menés là et uniquement vos choix. Que vous ayez suivis une personne ou pris peur, relève VOTRE responsabilité. Votre passé, qu’il soit de cette vie présente ou de vies antérieures, n’y changerait rien. Chercher les causes dans le passé se résume à ne pas assumer sa propre responsabilité, à être l’objet du destin ou d’autres Âmes, et donc de cesser d’Être. Ce qui est contraire aux loi de la Vie, du libre-arbitre et des enseignements de la Source, des Anges et Archanges.

Soyez donc sûr d’aller découvrir vos vies antérieures par curiosité, en étant libre de la recherche de causes de souffrances, de responsables de votre situation difficile, de vos peines et de vos problèmes. Car si votre volonté est pure, alors vous pourrez retrouver de merveilleux moments. Développer de nouveau votre connexion à l’Âme, c’est retrouver votre véritable essence.

Elia.

 

Message Angélique – Du 17 au 19 novembre 2017

Message Angélique – Du 17 au 19 novembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

L’Archange Michaël :
 
« Votre esprit a besoin de détente et de calme, de rêverie et d’innocence. Le poids de l’existence est bien souvent pris au sérieux par l’esprit, alors que votre Âme a toujours connu la simplicité et la légèreté.
 
Prenez le temps de vous accorder des moments de détente, de promenade, d’apaisement où votre activité mentale est au plus bas. Ressentez simplement la vie, les énergies qui vous entourent, que cela soit par la nature, les animaux, les pierres ou encore à l’aide d’instruments ou des sens. Laissez-vous libre à ce qui vous apaise et ce qui vous est léger. Car votre Âme entre en résonance lorsque vous vous sentez légers, ouverts aux énergies.
 
Apprenez à être ouverts et réceptifs au monde qui vous entoure et qui est le vôtre pour cette incarnation. Vous découvrirez bien des choses agréables et l’énergie de la Source là où vous ne l’attendiez pas.
 
Vous êtes incarnés pour apprendre davantage et expérimenter la matière. Vous êtes amenés à faire des erreurs et ces erreurs, lorsqu’elles sont apprises, comprises et intégrées, ne se retrouveront plus sur votre chemin. Allégez votre cœur de la culpabilité car la Source aime tous ses enfants. Pardonnez-vous et pardonnez aux Âmes qui ont pris le temps d’expérimenter avec vous. La matière est touchée mais rappelez-vous, vous êtes des Âmes, une partie de la Source et la matière est un passage éphémère de votre noble et éternelle existence ».
Elia.
Message Angélique – Du 13 au 16 novembre 2017

Message Angélique – Du 13 au 16 novembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

« Alors que vous êtes nombreux à vous demander quel est votre chemin de vie et quels seront les enjeux de vos choix à venir, je vous propose aujourd’hui d’apaiser votre esprit et de mettre en place le pouvoir de l’acceptation des Âmes, telles qu’elles sont sur Terre.
 
Je suis l’Archange Jophiel et je vous accompagne dans cet élan d’Amour et de générosité qui se trouve en vous.
Observez les Âmes incarnées qui vous entourent à travers le regard de l’Amour inconditionnel. Ressentez la présence de la Source, toujours et à jamais liée à chacun d’entre vous. Laissez la Source s’éveiller en vous et vous rappeler que vous êtes des Êtres d’Amour, incarnés pour l’expansion de cette merveilleuse et lumineuse énergie.
 
En acceptant les Âmes telles qu’elles sont, vous vous élevez davantage car vous rayonnez à une fréquence plus forte et plus lumineuse.
 
Lorsque ce travail sera réalisé, chères Âmes, demandez-vous ce que vous désirez vraiment aujourd’hui. Faites le point sur ce que vous souhaitez garder, ce que vous ne souhaitez plus et ce que vous souhaitez modifier dans votre vie. Si l’écrit vous aide à mieux voir les choses, faites-le.
Chaque jour, un pas de plus. Aujourd’hui, la conscience de ce que vous désirez. Demain, une première action pour changer votre vie.
Allez-y pas à pas, sans précipitation. Votre chemin de vie est identique à aucun autre. Prenez le temps qu’il vous sera nécessaire mais surtout, faites-le par Amour pour vous.
 
Soyez bénis ».
Elia.
Message Angélique – Du 10 au 12 novembre 2017

Message Angélique – Du 10 au 12 novembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

« Votre présence actuelle sur Terre et votre éveil sont la voie de votre capacité à conseiller d’autres Âmes qui suivront le même chemin que vous, celui de l’Amour.
 
Je suis l’Archange Azraël et j’apporte mon aide aux conseillers, aux personnes destinées à apporter une aide lumineuse aux autres. Votre attirance pour le milieu du conseil est votre voie si celle-ci vous appelle. Laissez-vous guider par ce qui vous motive et vous donne de l’énergie.
Vous êtes nombreux à apporter de l’Amour et du réconfort à de nombreuses Âmes, temporairement dans le besoin. Et nous vous remercions pour cette aide que vous apportez généreusement.
 
Une simple présence, un geste simple, de douces paroles suffisent à éclairer l’esprit des Âmes à la recherche de la Source.
 
Enfants de la Source, votre participation à la création de l’Univers se réalise à chaque instant. Vous faites partis de l’Unité ».
Elia.
Message Angélique – Du 6 au 9 novembre 2017

Message Angélique – Du 6 au 9 novembre 2017

cropped-woman-angel-beauty.jpg

« Je suis l’Archange Samuel et je vous assiste dans votre relation avec l’être de votre cœur. Cette situation est éphémère. Concentrez-vous sur le positif, baignez-vous de l’Amour de votre Ange Gardien et de la Source dans le but de retrouver l’esprit sain.
Vos prières seront exaucées car emprunt d’un Amour très fort, les Anges vous entourent et vous guident vers la solution idéale.
 
Laissez l’envie de jugement de côté. Aucun enfant de la Source, la manifestation de l’Amour même ne mérite d’être jugé. Vous êtes tous sur Terre pour découvrir et comprendre. Laissez-vous du temps et laissez du temps à votre partenaire pour comprendre ce qui se passe.
 
Vous êtes aimés et protégés. »
Elia.